Edition du Lundi 7 septembre 2020

07/09/2020

Le plan de relance et sa méthode permet de nourrir quelques espoirs pour l’automobile française

Analyse

Autant que par son contenu, le plan de relance annoncé le 3 septembre est intéressant par la méthode qu’il promeut. Il fait en effet tout pour se prémunir contre les problèmes d’exécution et pour devenir un outil de mobilisation express et collective. En se prémunissant contre les inerties bureaucratiques lors de la mobilisation des fonds et en promouvant une animation et une évaluation paritaire des dispositifs pour les dépenser, il permet de fonder quelques espoirs dans la revitalisation de la filière automobile française.

Les montants dédiés au "verdissement" du parc en baisse dans le plan de relance

Marchés

En 2021 et 2022, les bonus et primes à la conversion seront nettement moins généreux que ces dernières années puisqu’il devrait y avoir plus de véhicules à financer pour un budget inférieur. Il faudra aussi partager avec les camions.