Publicité
Publicité

Edition du Vendredi 13 mai 2022

13/05/2022

L’occasion bon marché est rare, donc l’occasion bon marché est chère

Analyse

Pendant que le pricing power bat son plein dans la vente de véhicules neufs, les tarifs des véhicules d’occasion alimentent le taux d’inflation à un rythme effréné. Après plus de deux ans de pénurie, le marché des véhicules d’occasion est, lui aussi, impacté avec une offre de plus en plus restreinte et des concessionnaires américains qui n’hésitent plus à présenter des modèles affichant 300.000 km ou plus (200.000 miles) sur leur parc occasion.

Marc Bruschet (Mobilians) : "Nous devons nous préparer à un marché VP à 1,4 million d’unités"

Marchés

Fin connaisseur du marché automobile français, Marc Bruschet patron d’un groupe de distribution installé dans le sud-est de la France et président de la branche concessionnaire de Mobilians (ex-CNPA) estime que les chiffres du premier quadrimestre mettent les immatriculations sur une tendance à 1,4 million de VP pour l’année 2022. Sans mesures de soutien, cette situation risque de conduire à "des ajustements d’effectifs" conséquents dans la filière aval.