Publicité
Publicité

Les élections américaines ont généralement peu d’incidence sur les ventes de véhicules. En revanche, l’impact peut être important pour les constructeurs automobiles, ce fut le cas en 2016 et en 2020. Cette année, les enjeux sont d’autant plus importants que les perspectives soulèvent de nombreux doutes pour l’électrification du marché et les futurs investissements en Amérique du Nord.

Publicité

Edition du jeudi 22 février 2024

Lors de la présentation des résultats financiers de Stellantis la semaine dernière, Carlos Tavares a vanté la stratégie des plateformes multi-énergie du groupe Stellantis. Selon lui, les marges des véhicules électriques seraient "en train de converger" avec celles des véhicules thermiques et il n’y aura "pas de retour en arrière".

Exportations en berne, prix élevés de l'énergie, transition climatique semée d'embûches : l'Allemagne va connaître une croissance beaucoup plus faible que prévu en 2024, selon de nouvelles prévisions du gouvernement, alors qu'une crise multiforme frappe la première économie européenne.

Editions précédentes